Mon intention...
FLAC?
RSS, Nouveautés
Chronologie
Histoire MMS...
Contact/Impressum
Vos remarques
PAGES THÈMATIQUES...
PERLES D'ARCHIVES...
ACKERMANN, Otto
ANDRÉ, Maurice
ANDREAE, Hans
ANSERMET, Ernest
APPIA, Edmond
BALSAM, Arthur
BAMBERGER, Carl
M. van den BERG
BERNSTEIN, Joseph
BOESE, Ursula
BOSCHI, Hélène
BOULT, Adrian
BOUR, Ernest
BRÜCKNER-RÜGGEBERG, Wilhelm
BUSCH, Fritz
CARATGÉ, Fernand
CLUYTENS, André
COLBENTSON, Oliver
COLOMBO, Pierre
COURAUD, Marcel
DAHINDEN, Clemens
DESARZENS, Victor
DOBRINDT, Otto
DOUATTE, Roland
ERDMANN, Eduard
EREDE, Alberto
FRICSAY, Ferenc
GERLIN, Ruggero
GEUSER, Heinrich
GIARDINO, Jean
GIEBEL, Agnes
GOEHR, Walter
GOLDSAND, Robert
GOLDSTEIN, Ella
GRAF, Peter-Lukas
HAEFLIGER, Ernst
HAYDN, Symph...
HEILLER, Anton
HUPPERTS, Paul
JANIGRO, Antonio
JAROFF, Serge
JAUQUIER, Charles
JOCHUM, Eugen
JOHANNESEN, Grant
JOUVE, André
KANN, Hannes
KAUFMAN, Louis
KAYSER, Max
KEILBERTH, Joseph
KLEMM, Conrad
KLEMPERER, Otto
KONWITSCHNY, Franz
KRANNHALS, Alexander
KRAUS, Lili
KRIPS, Josef
LEHMANN, Fritz
LEIBOWITZ, René
LONGINOTTI, Paolo
MAAG, Peter
MARSZALEK, Franz
MARTIN, Louis
MEWTON-WOOD, Noel
MORALT, Rudolf
MORBITZER, Egon
MOZART, Symph...
MUELLER-KRAY, Hans
MUENCHINGER, Karl
NADELMANN, Leo
NEEL, Boyd
NEF, Isabelle
NICOLET, Aurèle
ODNOPOSOFF, Ricardo
van OTTERLOO, Willem
PASCAL Quatuor
PELLEG, Frank
PÉPIN, André
PROHASKA, Felix
RAMIN, Günther
RETCHITZKA, Basia
REINHART, Walther
RYBAR, Peter
ROSBAUD, Hans
ROSTAL, Max
SACK, Theodor
SCHERCHEN, Hermann
SCHEY, Hermann
SCHREINER, Alexander
SCHMIDT-ISSERSTEDT, Hans
SCHÜCHTER, Wilhelm
SCHURICHT, Carl
SILVESTRI, Constantin
STADER, Maria
STÄMPFLI, Jakob
STERNBERG, Jonathan
STEUERMANN, Eduard
STICH-RANDALL, Teresa
SUITNER, Otmar
SZENKAR, Eugen
SWAROWSKY, Hans
SWOBODA, Henry
THOMAS, Kurt
TRÖTSCHEL, Elfride
TUSA, Antonio
VAUCHER-CLERC, Germaine
WINTERTHURER SQ
Texte
 


Joseph HAYDN, Symphonie No 95 en ut mineur, Wiener Symphonie Orchester (Wiener Symphoniker), Hermann SCHERCHEN, 1950, Westminster WL 5045 XTV 14005

Cette symphonie No 95 en mineur de Joseph Haydn fait partie de ses symphonies dites 'londoniennes', dont elle est la seule à avoir été composée en mineur, et aussi la seule dépourvue d’introduction lente.

"[...] Pour les auditeurs de la fin du XVIIIe siècle, le mode mineur sous-entendait une gravité qui rendait tout préambule solennel superflu. Ici, l’austère «motif conducteur» à l’unisson rappelle la Symphonie no 78 en ut mineur antérieure (1782), volet d’une trilogie écrite pour un séjour londonien avorté. Comme dans cette symphonie, le motif conducteur appelle un vigoureux traitement contrapuntique. Ici, cependant, Haydn prend soin d’enjôler autant que de défier son auditoire, opposant une gravité en ut mineur à un second thème qui irrite l’oreille, savoureusement orné dans la réexposition en ut majeur par un solo de violon pour Salomon.

Après un allant thème-et-variations Andante en mi bémol incluant un expressif solo de violoncelle et un épisode minore libre, le menuet juxtapose une nouvelle fois ut mineur et majeur. La section principale est tour à tour nerveuse et agressive, tandis que le tranquille trio en ut majeur met en scène un autre solo violoncellistique, plus étendu. [...] Le finale en rondo-sonate s’ouvre sur une large et sereine mélodie en ut majeur, qui est ensuite travaillée dans une complexe démonstration de contrepoint. Avec sa virtuosité polyphonique et sa retentissante splendeur en ut majeur (fugacement assombries par une tempétueuse explosion en ut mineur), le mouvement a suscité d’inévitables comparaisons avec la Symphonie «Jupiter» de Mozart. [...]" Citations extraites des
notes rédigées par Richard Wigmore en 2009 pour Hyperion.

À nouveau une magnifique interprétation de Hermann SCHERCHEN, dirigeant l'Orchestre Symphonique de Vienne. Cet enregistrement est paru en premier sur le disque Westminster WL 5045 (couplé avec la symphonie No 100), mentionné dans le premier supplément du WERM, sur XWN 18323 et Véga C30.S.45 (couplé avec la symphonie No 96), sur Nixa WLP 5045 et Ducretet-Thomson LPG 8319 (à nouveau couplé avec la symphonie 100), sans mentionner les divers sets de plusieurs disques.

La restauration de cette face du disque Westminster WL 5045 XTV 14005 a été assez ardue, la symphonie ayant de nombreux passages doux, dans lesquels les plus petites griffures, les plus petits défauts "sautent aux oreilles", en particulier dans le 3e mouvement... Mais le résultat en vaut la peine!

Pour une qualité sonore certainement meilleure, voir le coffret des symphonies de Haydn sous la direction de Hermann Scherchen  actuellement - janvier 2013 - toujours disponible au
catalogue de la Deutsche Grammophon Gesellschaft, plus exactement au début du 4e CD.

Voici donc...

Joseph Haydn, Symphonie Nr. 95 in c-moll, Wiener Symphonie Orchester (
Wiener Symphoniker), Hermann Scherchen, 1950, Westminster WL 5045 XTV 14005 (1. Allegro 05:51, 2. Andante 05:51, 3. Menuetto - Trio 04:57, 4. Finale. Vivace 03:33)

que je vous offre et que vous pouvez obtenir en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur mon site, ou en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur Filefactory.

Westminster WL 5045 XTV 14005 -> WAV -> léger à moyen DeClick avec ClickRepair, des réparations manuelles ->
FLAC

4 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

 
Top