Mon intention...
FLAC?
RSS, Nouveautés
Chronologie
Histoire MMS...
Contact/Impressum
Vos remarques
PAGES THÈMATIQUES...
PERLES D'ARCHIVES...
ACKERMANN, Otto
ANDRÉ, Maurice
ANDREAE, Hans
ANSERMET, Ernest
APPIA, Edmond
BALSAM, Arthur
BAMBERGER, Carl
M. van den BERG
BERNSTEIN, Joseph
BOESE, Ursula
BOSCHI, Hélène
BOULT, Adrian
BOUR, Ernest
BRÜCKNER-RÜGGEBERG, Wilhelm
BUSCH, Fritz
CARATGÉ, Fernand
CLUYTENS, André
COLBENTSON, Oliver
COLOMBO, Pierre
COURAUD, Marcel
DAHINDEN, Clemens
DESARZENS, Victor
DOBRINDT, Otto
DOUATTE, Roland
ERDMANN, Eduard
EREDE, Alberto
FRICSAY, Ferenc
GERLIN, Ruggero
GEUSER, Heinrich
GIARDINO, Jean
GIEBEL, Agnes
GOEHR, Walter
GOLDSAND, Robert
GOLDSTEIN, Ella
GRAF, Peter-Lukas
HAEFLIGER, Ernst
HAYDN, Symph...
HEILLER, Anton
HUPPERTS, Paul
JANIGRO, Antonio
JAROFF, Serge
JAUQUIER, Charles
JOCHUM, Eugen
JOHANNESEN, Grant
JOUVE, André
KANN, Hannes
KAUFMAN, Louis
KAYSER, Max
KEILBERTH, Joseph
KLEMM, Conrad
KLEMPERER, Otto
KONWITSCHNY, Franz
KRANNHALS, Alexander
KRAUS, Lili
KRIPS, Josef
LEHMANN, Fritz
LEIBOWITZ, René
LONGINOTTI, Paolo
MAAG, Peter
MARSZALEK, Franz
MARTIN, Louis
MEWTON-WOOD, Noel
MORALT, Rudolf
MORBITZER, Egon
MOZART, Symph...
MUELLER-KRAY, Hans
MUENCHINGER, Karl
NADELMANN, Leo
NEEL, Boyd
NEF, Isabelle
NICOLET, Aurèle
ODNOPOSOFF, Ricardo
van OTTERLOO, Willem
PASCAL Quatuor
PELLEG, Frank
PÉPIN, André
PROHASKA, Felix
RAMIN, Günther
RETCHITZKA, Basia
REINHART, Walther
RYBAR, Peter
ROSBAUD, Hans
ROSTAL, Max
SACK, Theodor
SCHERCHEN, Hermann
SCHEY, Hermann
SCHREINER, Alexander
SCHMIDT-ISSERSTEDT, Hans
SCHÜCHTER, Wilhelm
SCHURICHT, Carl
SILVESTRI, Constantin
STADER, Maria
STÄMPFLI, Jakob
STERNBERG, Jonathan
STEUERMANN, Eduard
STICH-RANDALL, Teresa
SUITNER, Otmar
SZENKAR, Eugen
SWAROWSKY, Hans
SWOBODA, Henry
THOMAS, Kurt
TRÖTSCHEL, Elfride
TUSA, Antonio
VAUCHER-CLERC, Germaine
WINTERTHURER SQ
Texte
 


Joseph HAYDN, Symphonie No 48 en do majeur (ut majeur), "Marie Thérèse", Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise (Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks), Rafael KUBELIK, 29 octobre 1963, Herkules-Saal, Münchner Residenz

Joseph Haydn compose cette symphonie en 1769. Son surnom "Marie-Thérèse" vient du fait qu'il l'utilisa quelques années plus tard - en 1773 - pour célébrer la visite à Estzerhaza de l’Impératrice Marie-Thérèse (pour cette occasion il a en plus composé les deux oeuvres "L’infedelta delusa", Hob XXVIII:5, et "Philomen und Baucis", Hob XXIXa:1, un opéra de marionnettes). Ce n'est toutefois pas Haydn qui lui a donné ce surnom, il ne s'agit pas d'une dédicace.

Un court commentaire sur l'oeuvre:

"[...] C’est une oeuvre bien digne d’une occasion impériale, avec sa pompe et sa splendeur en évidence dès les premières mesures. Pourtant Haydn n’a pas recours à de simples formules de fanfares pour communiquer une allégresse pleine d’entrain - ce premier mouvement est en fait particulièrement complexe avec une abondance de thèmes différents, un sens de la tonalité souvent capricieux et une vigueur dans la section de développement qui suggère que les oeuvres Sturm und Drang ne sont pas loin. L’Adagio en fa majeur est plus sobre, avec des violons en sourdine et davantage d’opportunités de solo pour les hautbois et les cors. Sa structure est une forme sonate dans sa plus simple expression avec, dans chaque moitié, un thème plutôt désinvolte qu’exprime un mouvement de croches ornementées qui fait place graduellement au second accompagné d’une figuration de triolets ondulants. Le Menuet réaffirme ut majeur dans toute sa pompe, pendant que l’ut mineur du trio essaie timidement d’introduire un peu d’appréhension. Le finale, qu’un vigoureux mouvement de croches domine presque entièrement, donne à cette symphonie, une des plus passionnées de Haydn, une conclusion qui lui convient pleinement. [...] une citation extraite des
notes rédigées en 1991 par Matthew Rye pour Hyperion, dans une traduction d'Alain Midoux.

La partition peut être téléchargée
sur la page correspondante de l'IMSLP.

Photo ci-dessus: première page de la partition, Ed. Ernst Praetorius, Ernst Eulenburg, Ed.517, n.d.(ca.1925). Plate E.E. 3687 Reissue - London (after 1938)

Trois interprétations de cette symphonie peuvent être écoutées
sur la page correspondante du site www.haydn107.com: Antal Dorati, Adam Fischer et Christopher Hogwood.

L'enregistrement que je vous en propose ici est un peu une curiosité: il semble que c'est la seule fois que
Rafael KUBELIK - un autre de mes nombreux chefs préférés! - ait dirigé cette oeuvre, ce qui est assez surprenant!
L'enregistrement fut fait par la
Radio Bavaroise le 29 octobre 1963 dans la Salle Herkules de la Résidence de Munich.

Voici donc...

Joseph Haydn, Symphonie Nr. 48 in C-dur, "Maria Theresia", Hob I:48, Das Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Rafael Kubelik, 29 octobre 1963, Herkules-Saal, Münchner Residenz (1. Allegro 05:43, 2. Adagio 06:23, 3. Menuetto - Trio 04:56, 4. Finale. Allegro 02:30)

que vous pouvez obtenir en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur mon site, ou en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur Filefactory.

Radiodiffusion (Archive de la
Radio Bavaroise -> WAV -> FLAC

4 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

 
Top