Mon intention...
FLAC?
RSS, Nouveautés
Chronologie
Histoire MMS...
Contact/Impressum
Vos remarques
PAGES THÈMATIQUES...
PERLES D'ARCHIVES...
ACKERMANN, Otto
ANDRÉ, Maurice
ANDREAE, Hans
ANSERMET, Ernest
APPIA, Edmond
BALSAM, Arthur
BAMBERGER, Carl
M. van den BERG
BERNSTEIN, Joseph
BOESE, Ursula
BOSCHI, Hélène
BOULT, Adrian
BOUR, Ernest
BRÜCKNER-RÜGGEBERG, Wilhelm
BUSCH, Fritz
CARATGÉ, Fernand
CLUYTENS, André
COLBENTSON, Oliver
COLOMBO, Pierre
COURAUD, Marcel
DAHINDEN, Clemens
DESARZENS, Victor
DOBRINDT, Otto
DOUATTE, Roland
ERDMANN, Eduard
EREDE, Alberto
FRICSAY, Ferenc
GERLIN, Ruggero
GEUSER, Heinrich
GIARDINO, Jean
GIEBEL, Agnes
GOEHR, Walter
GOLDSAND, Robert
GOLDSTEIN, Ella
GRAF, Peter-Lukas
HAEFLIGER, Ernst
HAYDN, Symph...
HEILLER, Anton
HUPPERTS, Paul
JANIGRO, Antonio
JAROFF, Serge
JAUQUIER, Charles
JOCHUM, Eugen
JOHANNESEN, Grant
JOUVE, André
KANN, Hannes
KAUFMAN, Louis
KAYSER, Max
KEILBERTH, Joseph
KLEMM, Conrad
KLEMPERER, Otto
KONWITSCHNY, Franz
KRANNHALS, Alexander
KRAUS, Lili
KRIPS, Josef
LEHMANN, Fritz
LEIBOWITZ, René
LONGINOTTI, Paolo
MAAG, Peter
MARSZALEK, Franz
MARTIN, Louis
MEWTON-WOOD, Noel
MORALT, Rudolf
MORBITZER, Egon
MOZART, Symph...
MUELLER-KRAY, Hans
MUENCHINGER, Karl
NADELMANN, Leo
NEEL, Boyd
NEF, Isabelle
NICOLET, Aurèle
ODNOPOSOFF, Ricardo
van OTTERLOO, Willem
PASCAL Quatuor
PELLEG, Frank
PÉPIN, André
PROHASKA, Felix
RAMIN, Günther
RETCHITZKA, Basia
REINHART, Walther
RYBAR, Peter
ROSBAUD, Hans
ROSTAL, Max
SACK, Theodor
SCHERCHEN, Hermann
SCHEY, Hermann
SCHREINER, Alexander
SCHMIDT-ISSERSTEDT, Hans
SCHÜCHTER, Wilhelm
SCHURICHT, Carl
SILVESTRI, Constantin
STADER, Maria
STÄMPFLI, Jakob
STERNBERG, Jonathan
STEUERMANN, Eduard
STICH-RANDALL, Teresa
SUITNER, Otmar
SZENKAR, Eugen
SWAROWSKY, Hans
SWOBODA, Henry
THOMAS, Kurt
TRÖTSCHEL, Elfride
TUSA, Antonio
VAUCHER-CLERC, Germaine
WINTERTHURER SQ
Texte
 


Niccolo Paganini, Concerto pour violon No. 1, in ré majeur, Op. 6, Ricardo Odnoposoff, Orchestre Symphonique de Radio-Genève, Gianfranco Rivoli, 1954 *MMS-2205*

Niccolo Paganini compose son premier concerto pour violon en Italie, probablement entre 1817 et 1818. Ce premier concerto révèle tout le génie technique et la virtuosité de Paganini. On pense, en particulier, que le public contemporain doit avoir été surpris par les passages relativement longs de tierces "double corde", à la fois chromatiques et harmoniques. Le concerto montre aussi la grande influence de l'opéra italien - le bel canto - sur le style mélodique de Paganini, en particulier les oeuvres de son jeune contemporain, Gioachino Rossini.

"[...] Dans le premier mouvement un harmonieux thème chantant répond au premier thème solennel, et, dans le développement plein de fantaisie, Paganini introduit même - chose hardie et insolite pour l'époque - un troisème thème en mineur. L'adagio commence par une dramatique et pathétique introduction d'orchestre écrite en style d'opéra; selon la tradition ce morceau expressif serait la prière d'un prisonnier demandant la liberté. Dans le finale (rondo), qui est de nouveau placö sous le signe de la virtuosité pure, l'exécutant doit faire face à des exigences plus hardies encore que dans le premier mouvement.[...]" (cité d'après la pochette du disque)

Pour plus de détails sur cette oeuvre voir par exemple la page en anglais de Wikipedia.

La partition peut être consultée librement sur la page correspondante de l'IMSLP.

L'enregistrement que je vous propose sur cette page vient d'un disque MMS 2005 de la collection de Daniel Achache, qui a effectué lui-même le transfert disque -> WAV et l'a mis à ma disposition pour le restaurer: je le remercie chaleureusement pour sa générosité.

Ricardo Odnoposoff enregistre ce concerto en 1954 (selon la discographie Concert Hall de John Hunt), donc avant son retour définitif en Europe. Il est accompagné par un orchestre nommé "Orchestre Symphonique de Radio-Genève" placé sous la direction de Gianfranco Rivoli (*): c'était l'époque pendant laquelle les diverses radios suisses avaient leurs propres orchestres, comme entre autres cet orchestre de Radio-Genève, l'Orchestre de Radio-Zürich, celui de Bâle, qui sont ensuite disparus, ou ont fusionnés avec d'autres ensembles.

Voici donc...

Niccolo Paganini, Concerto per violino No. 1, in re maggiore (ré majeur, D-Dur), Op. 6, Ricardo Odnoposoff, Orchestre Symphonique de Radio-Genève, Gianfranco Rivoli, 1954, MMS-2205 (1. Allegro maestoso – Tempo giusto 17:01, 2. Adagio espressivo 04:56, 3. Rondo: Allegro spirituoso – Un poco più presto 06:45)

que vous pouvez obtenir en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

MMS-2005 -> WAV -> léger DeClick avec ClickRepair, quelques réparations manuelles -> FLAC

3 fichiers
FLAC, 2 fichiers CUE (**) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(**) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés
FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

(*) Gianfranco Rivoli, 1921–18.10.2005, chef d'orchestre italien naturalisé français. Il s'illustra notamment dans le répertoire italien, symphonique et surtout lyrique, notamment à Genève, à l'Opéra de Paris et au Festival d'Aix-en-Provence. Il fut notamment chef permanent du Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf et Duisbourg.

Gianfranco Rivoli a été un chef d'orchestre extrêmement actif, il est toutefois extrêmement difficile de trouver des données biographiques à son sujet. Si quelqu'un peut me donner plus de détails sur sa vie, celà m'intéresse énormément ->
Vos remarques.

Il voulait probablement protéger sa vie privée le plus possible. Sa veuve n'a même publié son décès que
près d'une année après. Bien sûr qu'il faut respecter le choix d'une personne voulant protéger sa vie privée, mais il serait quand-même très intéressant de mieux la connaître.

Une belle photo de Gianfranco Ricoli peut être vue sous le lien suivant:
http://www.lucianochailly.eu/public/immagini/riva_sirti_prove.jpg resp. la page avec cette photo.

 
Top