Mon intention...
FLAC?
RSS, Nouveautés
Chronologie
Histoire MMS...
Contact/Impressum
Vos remarques
PAGES THÈMATIQUES...
PERLES D'ARCHIVES...
ACKERMANN, Otto
ANDRÉ, Maurice
ANDREAE, Hans
ANSERMET, Ernest
APPIA, Edmond
BALSAM, Arthur
BAMBERGER, Carl
M. van den BERG
BERNSTEIN, Joseph
BOESE, Ursula
BOSCHI, Hélène
BOULT, Adrian
BOUR, Ernest
BUSCH, Fritz
BRÜCKNER-RÜGGEBERG, Wilhelm
CARATGÉ, Fernand
CLUYTENS, André
COLBENTSON, Oliver
COLOMBO, Pierre
COURAUD, Marcel
DAHINDEN, Clemens
DESARZENS, Victor
DOBRINDT, Otto
DOUATTE, Roland
ERDMANN, Eduard
EREDE, Alberto
FRICSAY, Ferenc
GERLIN, Ruggero
GEUSER, Heinrich
GIARDINO, Jean
GIEBEL, Agnes
GOEHR, Walter
GOLDSAND, Robert
GOLDSTEIN, Ella
GRAF, Peter-Lukas
HAEFLIGER, Ernst
HAYDN, Symph...
HEILLER, Anton
HUPPERTS, Paul
JANIGRO, Antonio
JAROFF, Serge
JAUQUIER, Charles
JOCHUM, Eugen
JOHANNESEN, Grant
JOUVE, André
KANN, Hannes
KAUFMAN, Louis
KAYSER, Max
KEILBERTH, Joseph
KLEMM, Conrad
KLEMPERER, Otto
KONWITSCHNY, Franz
KRANNHALS, Alexander
KRAUS, Lili
KRIPS, Josef
LEHMANN, Fritz
LEIBOWITZ, René
LONGINOTTI, Paolo
MAAG, Peter
MARSZALEK, Franz
MARTIN, Louis
MEWTON-WOOD, Noel
MORALT, Rudolf
MORBITZER, Egon
MOZART, Symph...
MUELLER-KRAY, Hans
MUENCHINGER, Karl
NADELMANN, Leo
NEEL, Boyd
NEF, Isabelle
NICOLET, Aurèle
ODNOPOSOFF, Ricardo
van OTTERLOO, Willem
PASCAL Quatuor
PELLEG, Frank
PÉPIN, André
PROHASKA, Felix
RAMIN, Günther
RETCHITZKA, Basia
REINHART, Walther
RYBAR, Peter
ROSBAUD, Hans
ROSTAL, Max
SACK, Theodor
SCHERCHEN, Hermann
SCHEY, Hermann
SCHREINER, Alexander
SCHMIDT-ISSERSTEDT, Hans
SCHÜCHTER, Wilhelm
SCHURICHT, Carl
SILVESTRI, Constantin
STADER, Maria
STÄMPFLI, Jakob
STERNBERG, Jonathan
STEUERMANN, Eduard
STICH-RANDALL, Teresa
SUITNER, Otmar
SZENKAR, Eugen
SWAROWSKY, Hans
SWOBODA, Henry
THOMAS, Kurt
TRÖTSCHEL, Elfride
TUSA, Antonio
VAUCHER-CLERC, Germaine
WINTERTHURER SQ
Texte
 


Franz SCHUBERT, Gesang der Geister über den Wassern (Chant des esprits au-dessus des eaux) fuer acht Maennerstimmen mit Begleitung von Streichinstrumenten, Op. 167, D 714, Ensemble vocal et instrumental de Stuttgart, Marcel COURAUD, Les Discophiles Français DF 141

Pour une courte introduction sur les choeurs d'hommes de Schubert et sur ce disque Les Discophiles Français DF 141 voir ma page sur le D 913.

Sur l'oeuvre de cette page: "[...] L'un des immortels chefs-d'oeuvre de Schubert sur un texte aussi très beau de Goethe (du dernier Goethe d'ailleurs, si l'on peut dire). Le musicien y revint cinq fois au cours de sa vie; mais cette dernière version est définitive. Les moindres intentions du texte sont exprimées avec génie. L'accompagnement des 8 voix (4 ténors et 4 basses) est confié aux alti, violoncelles et contrebasses. L'oeuvre monte en larges plans jusqu'au sommet des «récifs qui se dressent» puis redescend jusqu'au plus profond silence qui est vraiment le langage de l'âme. [...] Comme on comprend Heuberger, qui dans son livre sur Schubert (1902) parle à propos de cet octuor de son Faust! [...]"  Carl de Nys, publié sur la pochette-album du disque DF 141

La partition peut-être librement téléchargée
sur la page correspondante de l'IMSLP, dans l'édition de Eusebius Mandyczewski, Breitkopf & Haertel, Serie XVI: Für Männerchor, Nr. 3.

Ci-dessous le texte avec une traduction interlinéaire, citée d'après la pochette du disque DF 141:

Des Menschen Seele gleicht dem Wasser,
      L'âme de l'homme est semblable à l'eau,
Von Himmel kommt es, zum Himmel steigt es,
      Elle vient du ciel, elle remonte au ciel.
und wieder nieder zur Erde muss es. ewig [werhidnd
      et de nouveau elle doit retourner à la terre, éternellement changeante.

Strömt von der hohen steilen Felswand der reine Strahl,
      Lorsque de la haute et abrupte muraille de roches le clair rayon jaillit,
dann stäubt er lieblich in Wolkenwellen zum glatten Fels;
      alors il se disperse en poussière de vagues de nuages contre le rocher lisse,
und leicht empfangen wallt er verschleiernd,
      et, reçu légèrement, il s'en va, voilé,
leisrauschend zur Tiefe nieder.
      bruissant doucement vers les profondeurs.

Ragen Klippen dem Sturz entgegen,
      Si des récifs se dressent parmi sa chute,
schäumt er unmutig, stufenweise zum Abgrund.
      il écume avec humeur et descend par paliers vers l'abîme.
Im flachen Bette schleicht er das Wiesental hin
      Au fond de son lit plat il se glisse par les prés au fond de la vallée
und in dem glatten See weiden ihr Antlitz alle Gestirne.
      et tous les astres mirent leur figure dans le lac étale.

Wind ist der Welle lieblicher Buhle,
      Le vent est l'aimable compagnon de la vague,
Wind mischt vom Grund aus schäumende Wellen.
      Le vent mêle les vagues écumantes du fond...

Seele des Menschen, wie, gleichst du dem Wasser,
      Âme de l'homme, comme tu es semblable à l'eau,
Schicksal des Menschen, wie gleichst du dem Wind
      Destin de l'homme, comme tu es semblable au vent.

Mon disque gratte un peu, mais l'interprétation reste splendide!

Voici donc...

Franz Schubert, Gesang der Geister über den Wassern (Chant des esprits au-dessus des eaux) fuer acht Maennerstimmen mit Begleitung von Streichinstrumenten, Op. 167, D 714, Ensemble vocal et instrumental de Stuttgart, Marcel Couraud, Les Discophiles Français DF 141 (Adagio molto - Pui andante - Un poco piu mosso - Piu mosso - Tempo I 13:40)

que je vous offre et que vous pouvez obtenir en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

Les Discophiles Français DF 141 -> WAV -> léger à moyen DeClick avec ClickRepair, de nombreuses corrections manuelles -> FLAC

1 fichier FLAC et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

 
Top