Mon intention...
FLAC?
RSS, Nouveautés
Chronologie
Histoire MMS...
Contact/Impressum
Vos remarques
PAGES THÈMATIQUES...
PERLES D'ARCHIVES...
ACKERMANN, Otto
ANDRÉ, Maurice
ANDREAE, Hans
ANSERMET, Ernest
APPIA, Edmond
BALSAM, Arthur
BAMBERGER, Carl
M. van den BERG
BERNSTEIN, Joseph
BOESE, Ursula
BOSCHI, Hélène
BOULT, Adrian
BOUR, Ernest
BRÜCKNER-RÜGGEBERG, Wilhelm
BUSCH, Fritz
CARATGÉ, Fernand
CLUYTENS, André
COLBENTSON, Oliver
COLOMBO, Pierre
COURAUD, Marcel
DAHINDEN, Clemens
DESARZENS, Victor
DOBRINDT, Otto
DOUATTE, Roland
ERDMANN, Eduard
EREDE, Alberto
FRICSAY, Ferenc
GERLIN, Ruggero
GEUSER, Heinrich
GIARDINO, Jean
GIEBEL, Agnes
GOEHR, Walter
GOLDSAND, Robert
GOLDSTEIN, Ella
GRAF, Peter-Lukas
HAEFLIGER, Ernst
HAYDN, Symph...
HEILLER, Anton
HUPPERTS, Paul
JANIGRO, Antonio
JAROFF, Serge
JAUQUIER, Charles
JOCHUM, Eugen
JOHANNESEN, Grant
JOUVE, André
KANN, Hannes
KAUFMAN, Louis
KAYSER, Max
KEILBERTH, Joseph
KLEMM, Conrad
KLEMPERER, Otto
KONWITSCHNY, Franz
KRANNHALS, Alexander
KRAUS, Lili
KRIPS, Josef
LEHMANN, Fritz
LEIBOWITZ, René
LONGINOTTI, Paolo
MAAG, Peter
MARSZALEK, Franz
MARTIN, Louis
MEWTON-WOOD, Noel
MORALT, Rudolf
MORBITZER, Egon
MOZART, Symph...
MUELLER-KRAY, Hans
MUENCHINGER, Karl
NADELMANN, Leo
NEEL, Boyd
NEF, Isabelle
NICOLET, Aurèle
ODNOPOSOFF, Ricardo
van OTTERLOO, Willem
PASCAL Quatuor
PELLEG, Frank
PÉPIN, André
PROHASKA, Felix
RAMIN, Günther
RETCHITZKA, Basia
REINHART, Walther
RYBAR, Peter
ROSBAUD, Hans
ROSTAL, Max
SACK, Theodor
SCHERCHEN, Hermann
SCHEY, Hermann
SCHREINER, Alexander
SCHMIDT-ISSERSTEDT, Hans
SCHÜCHTER, Wilhelm
SCHURICHT, Carl
SILVESTRI, Constantin
STADER, Maria
STÄMPFLI, Jakob
STERNBERG, Jonathan
STEUERMANN, Eduard
STICH-RANDALL, Teresa
SUITNER, Otmar
SZENKAR, Eugen
SWAROWSKY, Hans
SWOBODA, Henry
THOMAS, Kurt
TRÖTSCHEL, Elfride
TUSA, Antonio
VAUCHER-CLERC, Germaine
WINTERTHURER SQ
Texte
 


Sur cette 16e page se trouvent...

* Antonin DVORAK

Symphonie No 8 en sol majeur, Op. 88, B 163, Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise (Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks),
Bernhard HAITINK, 25.04.1958, Herkules-Saal der Münchner Residenz

* Peter TSCHAIKOWSKI

Concerto pour piano No 1 en si bémol mineur, op. 23,
(Harvey Lavan) Van CLIBURN, Radio-Symphonie-Orchester Berlin, István KERTÉSZ, Berlin HdR Saal 1, 28.08.1961

Ludwig van BEETHOVEN

Concerto pour piano en sol majeur No 4, op. 58,
Claudio ARRAU, Orchestre symphonique de la Radio de Cologne (l'actuel WDR Sinfonieorchester Köln), Christoph von DOHNANYI, 6 avril 1959

Suite des perles d'archives à cette page, voir cette autre page pour le répertoire global de ces Perles d'archives.
_____________________________________________________________


Antonin DVORAK, Symphonie No 8 en sol majeur, Op. 88, B 163, Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise (Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks), Bernard HAITINK, 25.04.1958, Herkules-Saal, Münchner Residenz

Antonin Dvorak compose cette symphonie entre août et novembre 1889 (du 26 août au 8 novembre selon certaines sources), dans sa résidence d'été à Vysoka. Elle est dédiée à la "Böhmische Kaiser-Franz-Joseph-Akademie für Wissenschaft, Literatur und Kunst", dont Dvorak venait d'être élu membre. La symphonie No 8 est créée le 2 février 1890 à Prague, sous la direction du compositeur. Son style est très différent des symphonies précédentes, ce qui était d'ailleurs l'intention exprimée par le compositeur.

Wikipedia: "[...] Proche des inspirations populaires, elle témoigne pour l’essentiel d’une atmosphère allégée et rassérénante, celle-là même dont Dvorak jouissait au village de Vysoka où la symphonie fut composée. Si elle réunit des éléments disparates et à première vue incompatibles, elle réussit le tour de force de rester équilibrée. Musicalement, les particularités de cette symphonie sont sa tonalité (de sol majeur, peu courante pour une symphonie romantique) et l’alternance du majeur et du mineur (souvent prisée par Dvorak) [...]"

Pour plus de détails, voir par exemple
la page en français de Wikipedia, dont est extraite la citation ci-dessus. La partition peut être téléchargée sur cette page de l'IMSLP, ou consultée sur cette page du site de l'Indiana University.

L'enregistrement que je vous propose sur cette page est une perle des archives de la Radio Bavaroise avec le jeune Bernhard HAITINK , alors âgé de 29 ans...

24 et 25 avril 1958, 9e concert de l'abonnement de la saison 1958-1959, salle Herkules de la Résidence de Munich (Münchner Residenz), Bernard Haitink dirige pour la première fois l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise. En 1958 Bernhard Haitink était le second chef de l'orchestre de l'Union des radios néerlandaises (Radio Filharmonisch Orkest); une année plus tard, suite au décès de Eduard van Beinum, il deviendra le chef intérimaire de l'Orchestre Royal du Concertgebouw d'Amsterdam, peu après il en sera nommé le chef titulaire.

Au programme de ce premier concert avec l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise:

- Antonin Dvorak, Symphonie No 8 op. 88
- Heinrich Sutermeister, Violoncellokonzert, avec Ludwig Hoelscher, en soliste
-
Claude Debussy, La Mer


Un commentaire de la presse de l'époque, Münchner Merkur,28 avril 1958, Helmut Schmidt-Garre: "[...] die Begegnung mit einem ungewöhnlich begabten holländischen Dirigenten, dem erst 19jährigen Bernard Haitink. Ihn zeichnet die heute so selten gewordene Natürlichkeit des Empfindens aus, ein Musizieren aus dem echten musikalischen Impuls, ohne Überhitzung, ohne Intellektualismus, Effekt und ohne jeden Schwindel. [...]"

Référence photo ci-dessus: Bernard Haitink opvolger van Eduard van Bernum repeteert voor de eerste maal met het Concertgebouworkest, Bernard Haitink tijdens. Date 24 March 1960. Source Nationaal Archief Fotocollectie Anefo (http://www.gahetna.nl/over-ons/open-data). Author Nationaal Archief, Den Haag, Rijksfotoarchief: Fotocollectie Algemeen Nederlands Fotopersbureau (ANEFO), 1945-1989 - negatiefstroken zwart/wit, nummer toegang 2.24.01.05, bestanddeelnummer 911-1195. This file is licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Netherlands license.

Mon enregistrement provient d'une rediffusion plus tardive que l'enregistrement de
La Mer présenté sur la page précédente, et est donc d'une qualité nettement meilleure.

Voici donc...

Antonin Dvorak, Symphonie Nr. 8 in G-dur, Op. 88, B 163, Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Bernard Haitink, 25.04.1958, Herkules-Saal der Münchner Residenz (1. Allegro con brio 10:14, 2. Adagio 11:07, 3. Allegro grazioso - Molto vivace 06:38, 4. Allegro, ma non troppo 08:45)

que vous pouvez obtenir en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur mon site, ou en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur Filefactory.

Radiodiffusion (archive Radio Bavaroise de Munich) -> WAV ->
FLAC

4 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

Suite des perles d'archives à cette page, voir cette autre page pour le répertoire global de ces Perles d'archives.
TopTOP

_____________________________________________________________

Peter TSCHAIKOWSKI, Concerto pour piano No 1 en si bémol mineur, op. 23, (Harvey Lavan) Van CLIBURN, Radio-Symphonie-Orchester Berlin, István KERTÉSZ, Berlin HdR Saal 1, 28.08.1961

Peter Tschaikowski compose cette oeuvre entre 1874 et février 1875. L'oeuvre est dédiée à Hans von Bülow, qui en fut le soliste lors de la première représentation le 25 octobre 1875 (Boston, Music Hall, sous la direction de Benjamin Johnson Lang). La partition est revue durant l’été 1879, et à nouveau, en décembre 1888. La première de cette ultime version eut lieu le 20 janvier 1888 à Hamburg, avec Vasily Sapelnikov en soliste, l'Orchestre de la Société Philarmonique étant dirigé par le compositeur.

Pour plus de détails, voir par exemple
l'excellente page du site tchaikovsky-research.net.

La partition peut être téléchargée
sur la page correspondante de l'IMSLP: la photo à gauche est extraite de la première édition de la partition finale.

Un des nombreux enregistrements du concerto de Tschaikowski par Van CLIBURN... Ici nous le retrouvons à Berlin, le 28 août 1961, soit trois ans après son premier prix au concours Tschaikowski de Moscou. L'Orchestre  Radio-Symphonique de Berlin-Ouest (à l'époque nommé "Radio-Symphonie-Orchester Berlin" - auparavant, jusqu'en 1956, nommé "RIAS-Symphonie-Orchester", depuis 1993 nommé "Deutsches Symphonie-Orchester Berlin", afin d'éviter une confusion avec le "Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin", l'orchestre du secteur russe à l'époque de la DDR, qui est resté actif après sa réunification) est dirigé par István KERTÉSZ , un excellent chef qui nous a hélas quitté trop tôt.

(Ref. photo de Van Cliburn, à droite:
Van Cliburn on a visit to Caesarea, Israel, 1962, Israel National Photo Collection D500-071)

Je souligne qu'il s'agit de l'enregistrement de concert tel que diffusé par la radio
Sender Freies Berlin  - l'actuelle Rundfunk Berlin-Brandenburg RBB .

Je le souligne, parce qu'il existe un enregistrement paru sur un CD "price-less" d'un obscur label italien "Curcio Edition", mais qui - assez curieusement - présente des différences notables avec cet enregistrement de concert - mis à part les coupures des bruits de public entre les mouvements et les applaudissements coupés abruptement à la fin.
En plus le premier mouvement dans la version Curcio est nettement plus court - temps net: 19 minutes 11 secondes - que dans l'enregistrement du concert radiodiffusé - temps net: 19 minutes 50 secondes?!
Les profils sonores ont en plus des différences notables. Dans l'enregistrement publié sur ce label Curcio il semble s'agir d'une autre prise de son, peut-être en studio, pendant les répétitions avant le concert? Ou bien tout simplement manipulé electroniquement, afin de donner l'impression d'un meilleur son dans certains passages?

On peut trouver encore une troisième "réincarnation" sur un autre plus ou moins obscur label CD "price-less" SKC Shangri-La Historical, selon lequel l'orchestre serait l'Orchestre Philarmonique de Berlin! C'est bien sûr impossible: un concert le même jour avec les deux orchestres est impossible. Ceci montre le peu de sérieux de ces labels "price-less"...
On retrouve aussi les enregistrements de ces deux CDs sur diverses plateformes, par exemple en écoute sur YouTube, ou en téléchargement sur les plateformes bien connues...

En tous cas, pour l'enregistrement que je vous propose ici il n'y a au moins aucuns doutes: il s'agit bien de l'enregistrement de concert d'origine, étant donné qu'il a été diffusé par la radio possédant la bande en question.

Voici donc...

Peter Tschaikowski, Concerto pour piano No 1 en si bémol mineur, op. 23, (Harvey Lavan) Van Cliburn, Radio-Symphonie-Orchester Berlin, István Kertész, Berlin HdR Saal 1, 28.08.1961 (1. Allegro non troppo e molto maestoso - Allegro con spirito 19:53, 2. Andantino semplice - Prestissimo 07:04, 3. Allegro con fuoco 07:06)

que vous pouvez obtenir en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur mon site, ou en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur Filefactory.

Radiodiffusion (Archive SFB / RBB) -> WAV ->
FLAC

3 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

Suite des perles d'archives à cette page, voir cette autre page pour le répertoire global de ces Perles d'archives.
TopTOP

_____________________________________________________________

Ludwig van BEETHOVEN, Concerto pour piano en sol majeur No 4, op. 58, Claudio ARRAU, Orchestre symphonique de la Radio de Cologne (l'actuel WDR Sinfonieorchester Köln), Christoph von DOHNANYI, 6 avril 1959

Les premières esquisses de ce concerto datent de février 1804, Ludwig van Beethoven en termine la composition en 1806. Il le dédie à l'archiduc Rodolphe d'Autriche, son élève, dédicataire également de son cinquième concerto.

La première audition a lieu en 1807, en privé, au palace du Prince Lobkowitz. L'oeuvre est créée en public le 22 décembre 1808 au Theater an der Wien, avec au programme, outre cette pièce, les premières auditions de sa cinquième et de sa sixième symphonie, ainsi que de sa fantaisie chorale. Le soliste en était le compositeur lui-même, handicapé par sa surdité partielle. Pour plus de détails sur l'oeuvre, voir par exemple
la page en allemand de Wikipedia.

La partition peut être librement téléchargée
sur la page correspondante de l'IMSLP, ainsi que sur cette page du site musopen.org.

À noter que ce concerto comporte deux cadences, une vers la fin du premier mouvement, et l'autre vers la fin du dernier mouvement. Beethoven a composé ses propres cadences, de nombreux compositeurs ou interprètes ont écrit leurs cadences, dont par exemple Eugen d'Albert, Hans von Bülow, Ferruccio Busoni, Samuil Feinberg, Leopold Godowsky, Nikolai Medtner, Ignaz Moscheles, Anton Rubinstein, Camille Saint-Saëns, Clara Schumann.

Dans l'enregistrement que je vous en propose - extrait d'un concert du 6 avril 1959 provenant des archives de
la WDR de Cologne - nous retrouvons Claudio ARRAU (à gauche une photo de presse de Claudio Arrau datant de cette époque {*}): j'ignore quelles cadences il joue, ne connaissant pas assez les différentes cadences pour pouvoir les identifier avec certitude. Si quelqu'un devait les reconnaître, ceci m'intéresse pour pouvoir mieux documenter cette page -> Vos remarques!

Claudio Arrau est accompagné par l'Orchestre symphonique de la Radio de Cologne (l'actuel WDR Sinfonieorchester Köln) placé sous la direction du jeune Christoph von DOHNANYI - alors âgé d'à peine 29 ans (la photo de presse à droite doit dater à peu près de cette époque {*}) - et dont il va être le chef titulaire quelques années plus tard, de 1964 à 1969.

Au programme de ce concert du 6 avril 1959 donné à la Maison de la radio de Cologne: l'Ouverture de Manfred, Op. 115, de Robert Schumann, ce Concerto pour piano et orchestre No 4, Op. 58, de Ludwig van Beethoven et le Concerto pour orchestre de Béla Bartok (Ref.: Zwanzig Jahre Musik im westdeutschen Rundfunk - 1948-1968, page 173).

{*} Je n'ai pas pu déterminer l'origine exacte de ces photos de presse: si une personne visitant cette page devait les connaître - ou devait s'estimer lésée par la publication de ces photos sur cette page ->
Vos remarques!

Inutile de commenter longuement cette interprétation, il suffit de dire qu'elle est tout simplement splendide, éblouissante!

Voici donc...

Ludwig van Beethoven, Klavierkonzert Nr. 4 in G-dur, op. 58, Claudio Arrau, Koelner Rundfunksinfonieorchester (l'actuel WDR Sinfonieorchester Koeln), Christoph von Dohnanyi, 06.04.1959 (1. Allegro moderato 19:56, 2. Andante con moto 05:49, 3. Rondo - Vivace 10:06)

que vous pouvez obtenir en...

________________________________________CLIQUANT_ICI_____________________________________________

pour un download sur mon site, ou en...

________________________________________CLIQUANT_ICI_____________________________________________

pour un download sur Filefactory.

Radiodiffusion (archives de la WDR de Cologne) -> WAV ->
FLAC

3 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

Suite des perles d'archives à cette page, voir cette autre page pour le répertoire global de ces Perles d'archives.
TopTOP

_____________________________________________________________

 
Top