Mon intention...
FLAC?
RSS, Nouveautés
Chronologie
Histoire MMS...
Contact/Impressum
Vos remarques
PAGES THÈMATIQUES...
PERLES D'ARCHIVES...
Perles... 2...
Perles... 3...
Perles... 4...
Perles... 5...
Perles... 6...
Perles... 7...
Perles... 8...
Perles... 9...
Perles... 10...
Perles... 11...
Perles... 12...
Perles... 13...
Perles... 14...
Perles... 15...
Perles... 16...
Perles... 17...
Perles... 18...
Perles... 19...
ACKERMANN, Otto
ANDRÉ, Maurice
ANDREAE, Hans
ANSERMET, Ernest
APPIA, Edmond
BALSAM, Arthur
BAMBERGER, Carl
M. van den BERG
BERNSTEIN, Joseph
BOESE, Ursula
BOSCHI, Hélène
BOULT, Adrian
BOUR, Ernest
BUSCH, Fritz
BRÜCKNER-RÜGGEBERG, Wilhelm
CARATGÉ, Fernand
CLUYTENS, André
COLBENTSON, Oliver
COLOMBO, Pierre
COURAUD, Marcel
DAHINDEN, Clemens
DESARZENS, Victor
DIXON, Dean
DOBRINDT, Otto
DOUATTE, Roland
ERDMANN, Eduard
EREDE, Alberto
FRICSAY, Ferenc
GERLIN, Ruggero
GEUSER, Heinrich
GIARDINO, Jean
GIEBEL, Agnes
GOEHR, Walter
GOLDSAND, Robert
GOLDSTEIN, Ella
GRAF, Peter-Lukas
HAEFLIGER, Ernst
HAYDN, Symph...
HEILLER, Anton
HUPPERTS, Paul
JANIGRO, Antonio
JAROFF, Serge
JAUQUIER, Charles
JOCHUM, Eugen
JOHANNESEN, Grant
KANN, Hannes
KAUFMAN, Louis
KAYSER, Max
KLEMM, Conrad
KONWITSCHNY, Franz
KRANNHALS, Alexander
KRAUS, Lili
KRIPS, Josef
LEHMANN, Fritz
LEIBOWITZ, René
LONGINOTTI, Paolo
MAAG, Peter
MARSZALEK, Franz
MARTIN, Louis
MEWTON-WOOD, Noel
MORBITZER, Egon
MOZART, Symph...
MUELLER-KRAY, Hans
MUENCHINGER, Karl
NEEL, Boyd
NEF, Isabelle
NICOLET, Aurèle
ODNOPOSOFF, Ricardo
van OTTERLOO, Willem
PASCAL Quatuor
PELLEG, Frank
PÉPIN, André
PROHASKA, Felix
RAMIN, Günther
RETCHITZKA, Basia
REINHART, Walther
RYBAR, Peter
ROSBAUD, Hans
ROSTAL, Max
SACK, Theodor
SCHERCHEN, Hermann
SCHEY, Hermann
SCHREINER, Alexander
SCHÜCHTER, Wilhelm
SCHURICHT, Carl
SILVESTRI, Constantin
STADER, Maria
STÄMPFLI, Jakob
STERNBERG, Jonathan
STEUERMANN, Eduard
STICH-RANDALL, Teresa
SUITNER, Otmar
SZENKAR, Eugen
SWAROWSKY, Hans
SWOBODA, Henry
THOMAS, Kurt
TRÖTSCHEL, Elfride
TUSA, Antonio
VAUCHER-CLERC, Germaine
WALTER, Bruno
WENZINGER, August
WIESEL, Uzi
WILD, Earl
WINTERTHUR SQuartet
WOBISCH, Helmut
Texte
 


Sur cette cinquième page se trouvent...

* Gustav MAHLER, Symphonie No 10 en fa dièse majeur, Adagio, Koelner Rundfunk-Sinfonie-Orchester, Constantin SILVESTRI, 04.04.1959

* Wolfgang Amadeus MOZART, Concerto pour clarinette en la majeur KV 622, Wolfgang SCHRÖDER, Münchner Philarmoniker, Hans KNAPPERTSBUSCH, 06.01.1962, Kongressaal des Deutschen Museums, München

* Richard WAGNER, Prélude du premier acte, Mort d'Isolde (3e acte), de Tristan et Isolde, Münchner Philarmoniker,
Hans KNAPPERTSBUSCH, ? années 1950 ?


À suivre sur la
page suivante...


Gustav Mahler, Symphonie No 10 en fa dièse majeur, Adagio, Koelner Rundfunk-Sinfonie-Orchester, Constantin SILVESTRI, 04.04.1959

Cette symphonie est la dernière oeuvre de Gustav Mahler. Sa mort prématurée, le 18 mai 1911, à 50 ans, ne lui a permis de terminer que le premier mouvement, un adagio.

Sa 10e symphonie prévoyait les cinq mouvements:

1. Andante — Adagio
2. Scherzo. Schnelle Vierteln
3. Purgatorio. Allegretto moderato
4. Scherzo. Allegro pesante. Nicht zu schnell
5. Finale

Il y a eu plusieurs tentatives de compléter cette symphonie, plus ou moins controversées. Beaucoup de chefs d'orchestre préfèrent ne diriger que ce que Mahler lui-même a écrit, donc uniquement le premier mouvement.

Constantin Silvestri a enregistré cet Adagio le 4 avril 1959 avec l'orchestre de la Radio de Cologne.

Un très court rappel de la biographie de ce chef aujourd'hui bien oublié: Constantin Silvestri est un pianiste, compositeur et chef d'orchestre roumain, né à Bucarest le 13 mai 1913 et mort trop jeune, le 23 février 1969 à Londres, victime du cancer.
Il dirige le Philharmonique de Bucarest pour la première fois à 27 ans. En 1953, il est directeur artistique de l'Opéra national roumain (où il présidera, entre autres, à la création roumaine de l'Oedipe de Georges Enesco en 1958) et de l'Orchestre symphonique national de la Radio roumaine.
En 1957, il dirige pour la première fois l'Orchestre philharmonique de Londres et en 1961 devient le chef principal de l'Orchestre symphonique de Bournemouth, dont il fera une formation de niveau international. Il obtient la citoyenneté britannique en 1967.

Son interprétation de cet Adagio est surprenante pour l'époque - 1959, très moderne. Et en plus c'est le seul enregistrement d'une oeuvre de Mahler sous sa direction qui a été publié jusqu'à maintenant! Il en existe certainement d'autres (Constantin Silvestri aimait beaucoup les oeuvres de Mahler), mais qui dorment dans les archives de diverses radios...
 

Voici donc...

Gustav Mahler, Symphonie Nr. 10 in Fis-Dur, Adagio, Koelner Rundfunk-Sinfonie-Orchester (heute: WDR Sinfonieorchester Köln), Constantin Silvestri, 04.04.1959 (1. Adagio 24:23)

que je vous propose, vous pouvez l'obtenir en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

Radiodiffusion -> WAV -> FLAC

1 fichier
FLAC et 1 fichier TXT dans 1 fichier ZIP.

   

__________________________________________________________________

Wolfgang Amadeus MOZART, Concerto pour clarinette en la majeur KV 622, Wolfgang SCHRÖDER, Münchner Philarmoniker, Hans KNAPPERTSBUSCH, 06.01.1962, Kongressaal des Deutschen Museums, München

Ce concerto est le seul que Mozart a composé pour la clarinette. Il s'agit d'une de ses dernières oeuvres, composée quelques mois avant sa mort en 1791. Prévu pour une clarinette soliste, deux flûtes, deux bassons, deux cors d'harmonie et un ensemble de cordes, il est composé de trois mouvements qui suivent la forme traditionnelle du concerto (rapide/lent/rapide): un allegro, un adagio et un rondo.
Pour plus de détails sur cette oeuvre, voir par exemple
la page correspondante de Wikipedia.

La partition peut-être consultée librement
sur la page correspondante de l'IMSLP.


Récupéré sur une de mes plus anciennes bandes REVOX, une oeuvre que l'on ne s'attend pas à trouver dans le répertoire de
Hans KNAPPERTSBUSCH, un enregistrement de concert du 6 janvier 1962, avec l'Orchestre philharmonique de Münich ("Münchner Philharmoniker" et Wolgang SCHRÖDER - solo-clarinette de cet orchestre - en soliste.


D'après la
liste des concerts d'un des sites consacré à 'Kna', il n'a dirigé cette oeuvre en concert que deux fois auparavant, les 30 et 31 mars 1943, avec Orchestre Philarmonique de Berlin et Alfred Bürkner en soliste. L'origine de cette information est toutefois douteuse, provenant apparamment d'un disque pirate, et ne pouvant être vérifiée dans la banque de données de l'Orchestre Philarmonique de Berlin.

(Ci-dessus à gauche: Hans Knappertsbusch, photo datant probablement de la fin des années 1950)

Je vous propose l'enregistrement de 1962 tel que rediffusé par la Radio Bavaroise, son authenticité ne laisse de ce fait aucuns doutes.

Voici donc...

Wolfgang Amadeus Mozart, Konzert für Klarinette und Orchester in A-Dur KV 622, Wolfgang Schröder, Münchner Philarmoniker, Hans Knappertsbusch, 06.01.1962, Kongressaal des Deutschen Museums, München (1. Allegro 14:24, 2. Adagio 07:17, 3. Rondo. Allegro 10:10)

que vous pouvez obtenir en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur Rapidshare, ou en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur Filefactory.

Radiodiffusion (Archive Radio Bavaroise) -> WAV ->
FLAC

3 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

__________________________________________________________________

Richard WAGNER, Prélude du premier acte, Mort d'Isolde (3e acte), de Tristan et Isolde, Münchner Philarmoniker, Hans KNAPPERTSBUSCH, ? années 1950 ?

Composé entre 1857 et 1859, l'opéra Tristan et Isolde, ou Tristan et Iseut - "Tristan und Isolde" - de Richard Wagner fut créé le 10 juin 1865 au Théâtre royal de la Cour de Bavière à Munich sous la direction de Hans von Bülow. C'est la mise en musique d'un poème que Wagner avait lui-même écrit d'après la légende médiévale celtique de Tristan et Iseut. Pour plus de détails, voir par exemple la page en français de Wikipedia.

Deux extraits orchestraux souvent donnés en concert - ou enregistrés pour le disque - sont le Prélude de l'acte I et la Mort d'Isolde du dernier acte.

Je vous propose une interprétation de Hans KNAPPERTSBUSCH dirigeant l'Orchestre philharmonique de Munich - "Münchner Philharmoniker".
À l'époque de la diffusion de cet enregistrement par la Radio Bavaroise le CD n'était encore qu'à ses débuts, la radio diffusait donc avant tout soit ses propres enregistrements (ou ceux d'autres radios), soit des disques.
Là il s'agit clairement d'un disque, reconnaissable au profil sonore, mais aussi à cause de quelques typiques petites griffures - que j'ai réparé avec ClickRepair.
Je n'ai toutefois pas pu identifier avec certitude le disque en question: en ce qui concerne la date d'enregistrement le présentateur de l'émission indique laconiquement "aus den 50er Jahren", donc des années 1950. Peut-être s'agit-il de disques (acétates) enregistrés par la radio, comme c'était à cette époque encore souvent le cas?

En novembre 1962 les deux mêmes extraits de Tristan ont été enregistrés par Hans Knappertsbusch et le Münchner Philarmoniker, parus d'abord sur disque chez Westminster, puis sur d'autres disques (Westminster MCA-1413 (photo à gauche); WST-717 (1966); WST-17032; Electrola 1C 045-90 328), plus tard sur divers CDs: si quelqu'un devait avoir ces enregistrements de 1962, et peut les comparer avec les deux enregistrements que je vous propose sur cette page, le résultat m'intéresserait! ->
Vos remarques! En tous cas, les durées concordent, voir ci-dessous, l'avant-dernière position.

On connaît actuellement 5 enregistrements du Prélude et/ou de la Mort d'Isolde sous la direction de Hans Knappertsbusch:

* Prelude (Akt 1) (9'22") and Liebestod (Akt 3) (5'24"), Berlin Staatskapelle, Berlin, 1951
* Prelude (Akt 1) (10'12"), Wiener Philarmoniker, Sofiensaal, Wien, 22-25.09.1959
* Prelude (Akt 1) (10'50"), Wiener Philarmoniker, concert, Theater an der Wien, 31.05.1962
* Prelude (Akt 1) (9'42") and Liebestod (Akt 3) (5'42"), Münchner Philharmoniker, Bavaria Studio, München, 11/1962
* Prelude (Akt 1) (10'25"), NDR Sinfonieorchester, Musikhalle, Hamburg, 24.03.1963

Pour des données sur les disques ou CDs en question voir par exemple
cette page, rubrique "Orchestral arrangements" d'un site consacré à une discographie de cet opéra - les durées indiquées ci-dessus proviennent de cette page - en fait plus probablement du livre de Jonathan Brown, Tristan und Isolde on Record: A Comprehensive Discography of Wagners Music Drama with a Critical Introduction to the Recordings, paru en 2000.

Voici donc...

Richard Wagner, Vorspiel Akt I, Isoldes Liebestod (Akt III), aus Tristan und Isolde, Münchner Philarmoniker, Hans Knappertsbusch, ? années 1950 ? (1. Vorspiel Akt I 09:41, 2. Isoldes Liebestod (Akt III) 05:50)

que vous pouvez obtenir en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur Rapidshare, ou en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur Filefactory.

Radiodiffusion/disque (Archives Radio Bavaroise) -> WAV ->
FLAC

2 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

 
Top