Mon intention...
FLAC?
RSS, Nouveautés
Chronologie
Histoire MMS...
Contact/Impressum
Vos remarques
PAGES THÈMATIQUES...
PERLES D'ARCHIVES...
ACKERMANN, Otto
ANDRÉ, Maurice
ANDREAE, Hans
ANSERMET, Ernest
APPIA, Edmond
BALSAM, Arthur
BAMBERGER, Carl
M. van den BERG
BERNSTEIN, Joseph
BOESE, Ursula
BOSCHI, Hélène
BOULT, Adrian
BOUR, Ernest
BRÜCKNER-RÜGGEBERG, Wilhelm
BUSCH, Fritz
CARATGÉ, Fernand
CLUYTENS, André
COLBENTSON, Oliver
COLOMBO, Pierre
COURAUD, Marcel
DAHINDEN, Clemens
DESARZENS, Victor
DOBRINDT, Otto
DOUATTE, Roland
ERDMANN, Eduard
EREDE, Alberto
FRICSAY, Ferenc
GERLIN, Ruggero
GEUSER, Heinrich
GIARDINO, Jean
GIEBEL, Agnes
GOEHR, Walter
GOLDSAND, Robert
GOLDSTEIN, Ella
GRAF, Peter-Lukas
HAEFLIGER, Ernst
HAYDN, Symph...
HEILLER, Anton
HUPPERTS, Paul
JANIGRO, Antonio
JAROFF, Serge
JAUQUIER, Charles
JOCHUM, Eugen
JOHANNESEN, Grant
JOUVE, André
KANN, Hannes
KAUFMAN, Louis
KAYSER, Max
KEILBERTH, Joseph
KLEMM, Conrad
KLEMPERER, Otto
KONWITSCHNY, Franz
KRANNHALS, Alexander
KRAUS, Lili
KRIPS, Josef
LEHMANN, Fritz
LEIBOWITZ, René
LONGINOTTI, Paolo
MAAG, Peter
MARSZALEK, Franz
MARTIN, Louis
MEWTON-WOOD, Noel
MORALT, Rudolf
MORBITZER, Egon
MOZART, Symph...
MUELLER-KRAY, Hans
MUENCHINGER, Karl
NADELMANN, Leo
NEEL, Boyd
NEF, Isabelle
NICOLET, Aurèle
ODNOPOSOFF, Ricardo
van OTTERLOO, Willem
PASCAL Quatuor
PELLEG, Frank
PÉPIN, André
PROHASKA, Felix
RAMIN, Günther
RETCHITZKA, Basia
REINHART, Walther
RYBAR, Peter
ROSBAUD, Hans
ROSTAL, Max
SACK, Theodor
SCHERCHEN, Hermann
SCHEY, Hermann
SCHREINER, Alexander
SCHMIDT-ISSERSTEDT, Hans
SCHÜCHTER, Wilhelm
SCHURICHT, Carl
SILVESTRI, Constantin
STADER, Maria
STÄMPFLI, Jakob
STERNBERG, Jonathan
STEUERMANN, Eduard
STICH-RANDALL, Teresa
SUITNER, Otmar
SZENKAR, Eugen
SWAROWSKY, Hans
SWOBODA, Henry
THOMAS, Kurt
TRÖTSCHEL, Elfride
TUSA, Antonio
VAUCHER-CLERC, Germaine
WINTERTHURER SQ
Texte
 


Alexander BORODIN, Symphonie No 2 en si mineur et No 3 an la mineur, Orchestre de la Suisse Romande, Ernest ANSERMET, 14.10.-11.11.1954, Decca CS 6126

Ces enregistrements peuventt être également écoutés en ligne dans l'album Borodine du groupe Ernest Ansermet du site www.notrehistoire.ch. Le logiciel Adobe Flash Player doit toutefois être installé sur votre ordinateur pour pouvoir écouter le fichier.

Alexander Borodin a écrit trois symphonies, la troisième étant restée inachevée.

En ce qui concerne la première symphonie, Ernest Ansermet l'a dirigée pour la première fois en concert le 21 novembre 1925 (d'après les archives de l'OSR), mais je n'en connais pas d'enregistrement pour le disque.

Alexander Borodin commence de composer sa deuxième symphonie en 1869, la même année que le début de la composition de son opéra le Prince Igor, avec lequel cette deuxième symphonie a d'ailleurs d'étroits rapports: Borodine réutilise des parties déjà présentes dans l'opéra, ou qui lui étaient destinées, renforçant leurs liens de climat et de couleur. Il termine sa symphonie en 1876 et la surnomme lui-même "Épique". Elle en effet parcourue d'un puissant héroïsme, notamment son premier mouvement, dont le thème "épique" revient tout au long de l'oeuvre. Les autres mouvements sont d'une couleur typiquement russe. L'Andante surtout est une superbe mélodie, qui rappelle le célèbre "Dans les steppes d'Asie centrale", suivi sans pause du Finale au caractère de fête russe dont le thème est bien connu. Après la première représentation en 1877, Borodine fait encore quelques changements mineurs dans l'orchestration: cette version définitive est créée en 1870 sous la baguette de Rimski-Korsakow.

La partition peut être téléchargée
sur la page correspondante de l'IMSLP.

Ernest ANSERMET l'enregistre avec son Orchestre de la Suisse Romande en 1954, aussi bien en monophonie qu'en stéréophonie (c'est un des premiers enregistrements en stéréophonie faits par Decca, une stéréo du tout début, avec le célèbre arbre à deux micros de Decca) - SAR905-12, Pr: Victor Olof Eng: Gil Went (m), Roy Wallace (s), 14.10.-11.11.1954, Victoria Hall, Genève. L'enregistrement paraît d'abord en mono en février 1955 sur Decca LXT 5022 et en juin 1955 sur London LL 1178, puis en stéréo en novembre 1959 sur London CS 6126, réédité en mars 1971 sur Eclipse ECS 576. Le disque est dédié à trois oeuvres de Borodine: sa symphonie No 2 sur la première face, la 3e symphonie et l'ouverture du Prince Igor sur la deuxième face.

Cet enregistrement fut très apprécié par la critique: "[...] I was soon completely with Ansermet and full of admiration for the orchestral playing as well as for the most successful interpretation. It was good to continue and find the Scherzo taken at a reasonable speed, one that is playable clearly and rhythmically. The rest of the symphony is equally well done and altogether this performance should revive the interest of anyone who feels he has heard, enough of the work, especially as the recording is also exceptionally good. [...]" (cité d'après Gramophone, avril 1955, page 31, parution du Decca LXT 5022).

Voici donc...

Alexander Borodin, Symphonie Nr. 2 h-moll, Orchestre de la Suisse Romande, Ernest Ansermet, 14.10.-11.11.1954, Decca CS 6126 (1. Allegro - Animato assai 07:20, 2. Scherzo - Prestissimo - Allegretto - Tempo I 05:35, 3. Andante, 4. Finale. Allegro 13:08)

... que je vous offre, vous pouvez l'obtenir en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur mon site, ou en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur Filefactory.

CS 6126, ZAL 2403-1A  -> WAV -> léger DeClick avec ClickRepair, quelques réparations manuelles -> FLAC

3 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

Alexander BORODIN, Symphonie No 3 en la mineur, orchestration d'Alexander GLASUNOW, Orchestre de la Suisse Romande, Ernest ANSERMET, 14.10.-11.11.1954, Decca CS 6126

Alexander Borodin a laissé cette symphonie inachevée: les premier et deuxième mouvements ont été orchestrés par Alexander Glasunow.

La partition peut être téléchargée
sur la page correspondante de l'IMSLP.

L'enregistrement de cette symphonie par Ernest ANSERMET avec l'Orchestre de la Suisse Romande a été fait pendant les mêmes sessions que la deuxième symphonie, voir ci-dessus pour les détails, ainsi que pour les données discographiques.

Voici donc...

Symphonie Nr. 3 a-moll, instrumentiert von Alexander Glasunow, Orchestre de la Suisse Romande, Ernest Ansermet, 14.10.-11.11.1954, Decca CS 6126 (1. Moderato assai 07:13, 2. Scherzo. Vivo 08:44)

que je vous offre, vous pouvez l'obtenir en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur mon site, ou en...

______________________________CLIQUANT_ICI______________________________

pour un download sur Filefactory.

CS 6126, ZAL 2404-1A  -> WAV -> léger DeClick avec ClickRepair, quelques réparations manuelles ->
FLAC

2 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

 
Top